Merveille d'Atacama

par Maida  -  12 Mai 2015, 21:45  -  #Chili

Imaginez...

18 heures de bus. Les deux dernières heures au soleil déclinant, avec au loin des paysages à couper le souffle...

Un désert. Aride. Tout sec, tout ocre. A perte de vue. Des collines, des vallées, l'altiplano. Et des volcans enneigés au loin. A la frontière entre le Chili, où nous sommes encore, le nord de l'Argentine et le sud de la Bolivie.
Le tout avec le soleil qui baisse et d'étranges couleurs rosées et orangées dans le ciel.

Comme dit Thomas: "c'est le t... d... c... du monde ici!". Et comme je lui ai répondu: "j'en ai rarement vus de si beaux!" Bref, vous voyez l'ambiance...

Et puis l'arrivée.

Que des petites maisons qui semblent en torchis (il paraît que c'est de l'adobe). Basses. Pauvres pour la plupart. Mais certaines qui ont l'air confortables aussi. Un village lové dans une vallée. Rien autour. Que la nature. Les murs des petites propriétés sont en terre sculptée. Tout est ocre et rouge. Tout est poussiéreux. Pas de pluie ici. Donc la poussière vole.

Nous arrivons dans notre hôtel, une douillette oasis familiale au milieu de cette étendue sauvage. Une chambre en duplex toute en bois. Charmant!

Première sortie de l'hôtel pour se trouver à manger: pas d'éclairage public. Pas de trottoir. Pas d'asphalte. De la poussière et de la terre partout.
Nous nous étonnons que l'on puisse trouver à manger ici.
Et puis tout d'un coup, sans transition, une jolie placette toute éclairée, entourée de petits restos très accueillants. Un marché de nuit. Une rue commerçante.
Et à notre sortie du resto: le ciel étoilé comme nous n'en voyons jamais en Europe... Ce n'est pas pour rien que les astronomes du monde entier viennent ici planter leurs observatoires...

Un endroit surprenant. A chaque nouveau regard. Magique! Des paysages grandioses autour de cette oasis de vie au milieu du désert. Dépaysant comme rarement. C'est pour des endroits comme celui-ci que j'ai eu envie de ce voyage. Pour de tels bouts du monde.

Destination ailleurs...

Nous venons d'arriver et je n'ai encore rien vu de ces paysages. Ses cratères. Ses vallées de la lune ou de la mort. Ses salars. Ses geysers. Ses lagunes d'altitude aux couleurs contrastées. Mais je suis déjà conquise par ces couleurs et ces étendues...

Mais on ne s'émerveille jamais autant que la première fois que l'on découvre un endroit. Ce sentiment est fragile. A nous de savoir entretenir cette étincelle de merveilleux, ce feu de nouveauté, de savoir renouveler cette émotion. Découvrir un nouveau lieu, puis l'apprivoiser, c'est savoir pianoter en harmonie avec l'endroit, pour en tirer les plus jolies musiques, union entre son histoire et nos propres expériences.

San Pedro de Atacama, c'est l'oasis au bout du monde, le village perché dans les nuages (pas trop de nuages en fait...), la tête dans les étoiles.

Je vous embrasse.

Maïda

Les volcans en toile de fond (avec les taches de notre appareil photo malheureusement...)
Les volcans en toile de fond (avec les taches de notre appareil photo malheureusement...)
Les volcans en toile de fond (avec les taches de notre appareil photo malheureusement...)

Les volcans en toile de fond (avec les taches de notre appareil photo malheureusement...)

Vue de la terrasse de notre hôtel
Vue de la terrasse de notre hôtel
Vue de la terrasse de notre hôtel

Vue de la terrasse de notre hôtel

Maisons en adobe. Village perdu au milieu du désert...
Maisons en adobe. Village perdu au milieu du désert...
Maisons en adobe. Village perdu au milieu du désert...
Maisons en adobe. Village perdu au milieu du désert...
Maisons en adobe. Village perdu au milieu du désert...
Maisons en adobe. Village perdu au milieu du désert...
Maisons en adobe. Village perdu au milieu du désert...
Maisons en adobe. Village perdu au milieu du désert...

Maisons en adobe. Village perdu au milieu du désert...

Dans les rues
Dans les rues
Dans les rues
Dans les rues

Dans les rues

Alex 18/05/2015 03:20

Superves photos toujours. Reportages toujours très interessants. N'abandonnez pas ce blog, c'est tres beau de suivre vos aventures et emotionscahque mois je me ballade avec vous pour essayer de comprendre vos aventures et emotions, c est trop peu et trop loin, mais c'est la vie.très grosses Bises. Alex

Maïda 18/05/2015 06:43

Merci beaucoup Alex de ton commentaire. Ca nous touche, de tels commentaires! Car on fait ce blog pour nous bien sûr, pour garder trace de toutes ces émotions. Mais aussi pour faire le lien avec ceux qui ne sont pas avec nous mais sont dans nos têtes et dans nos coeurs. Plein de bisous.